Vous êtes ici : Accueil > Evénementiel & Fêtes

Commémorations.fr

Les congés sont acquis à tout salarié du secteur privé et travailleur dans le domaine public en cas d'éventuel décès d'un de leurs proches. Il faut noter que les grands parents, oncles et tantes, cousins et cousines ne font pas partie des proches dont la mort ouvre droit au congé. En effet, seuls les parents très proches et le conjoint sont concernés.

Décès d'un proche et droit au congé: fonctionnement et principe

Pour jouir de son droit au congé, le salarié doit absolument le prendre pendant la période du décès en soumettant une demande de congé pour événement familial avec un acte de décès à l'appui à son employeur, rappelle le site Commémorations.fr. Ce dernier est tenu d'accorder le congé à défaut il pourrait être dénoncé devant le conseil de prud'hommes par son employé.

Les congés accordés en cas de décès d'un proche sont des congés payés et donc comptabilisés en jour ouvrable. Si la personne décédée est l'enfant du salarié ou une personne à sa charge ayant moins de 25 ans, il peut jouir d'un don de congé de la part d'un de ses collègues qui doit rester anonyme.

Visiter le site https://www.commemorations.fr/

Haut de page